L'ASSURANCE DE PRÊT REPRESENTE UN ELEMENT 

FINANCIER IMPORTANT POUR VOTRE PROTECTION MAIS 

EGALEMENT DANS LE COÛT TOTAL DE VOTRE CREDIT: 

EXPLICATIONS ICI

courtier assurance de prêt immobilier logo

 

 

L'assurance de prêt ou assurance emprunteur: Qu'est ce que c'est: 

 

L’assurance emprunteur ou assurance de prêt immobilier est une garantie souscrite pour couvrir un emprunt, qu’il s’agisse d’un prêt immobilier ou d’un crédit consommation, afin de garantir le paiement des échéances du prêt dans le cas où l’emprunteur serait dans l'incapacité de rembourser l'intégralité du capital restant dû.

Est ce obligatoire?

 

Bien que non obligatoire légalement, la souscription à une assurance de prêt subordonne l'octroi d'un crédit immobilier. En cas de survenance du risque, l'assurance se substitue à l'emprunteur et rembourse le solde du prêt s'il y a décès, ou une partie des échéances selon les conditions du contrat pour les autres risques. Pour résumer: Si l’assurance prêt immobilier n’est pas obligatoire, aucune banque n’acceptera de vous octroyer un crédit si vous n’en souscrivez pas une, à moins de disposer d’un solide patrimoine et de le mettre en garantie.

 

Quelles garanties?

 

L’assurance emprunteur garantie la prise en charge de tout ou partie des échéances d’un crédit immobilier dans les cas suivants :


-Décès/ -Perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA): 

Il s’agit des garanties de base au sein de votre contrat d’assurance de prêt.

En cas de décès ou bien de perte totale et irréversible d’autonomie de l’emprunteur l’empêchant totalement de travailler, de façon absolue et définitive, l’assureur prend en charge le capital restant dû et le verse à l’établissement de crédit, dans la limite de la quotité assurée.


-Perte d’emploi (rarement mise en place car très onéreuse)

Cette option ne concerne que les salariés du secteur privé et a pour objectif d’indemniser l’emprunteur en cas de chômage. Elle prend en effet 3 à 6 mois après l’adhésion effective au contrat et peut cesser lorsque l’emprunteur atteint un certain âge défini par le contrat. Très peu distribuée, cette option s’active selon de nombreuses conditions et coûte assez cher à l’emprunteur.
Cette période d’indemnisation s’atteint généralement lorsque vous avez connu plusieurs périodes de chômage. La durée d’indemnisation peut aller de 18 à 48 mois et de manière cumulée elle peut atteinte 36 à 72 mois.

 

L’incapacité Temporaire de Travail (I.T.T) et l’Invalidité Permanente et Totale (I.P.T):

Cette garantie intervient en cas d’arrêt de travail prolongé après une période de franchise généralement de 90 jours (peut être entre 60 et 180 jours). La compagnie d’assurance, après cette franchise, indemnise l’emprunteur en prenant en charge le remboursement des échéances même si l’incapacité de travail n’est pas définitive et si l’invalidité n’est pas totale.

L’état est validé par un médecin spécialisé lorsque le taux d’incapacité défini par la sécurité sociale dépasse 66%. L’emprunteur se trouve dans l’impossibilité médicale totale d’exercer une activité professionnelle rémunératrice. En cas de reprise d’activité, même partielle, l’indemnisation s’arrête.


-Incapacité permanente partielle: (IPP):

Pour bénéficier de cette garantie, votre taux d’incapacité doit être compris, selon les critères définis par la sécurité sociale, entre 33 et 66%. Cette garantie est complémentaire à l’I.P.T en renforçant la protection de l’emprunteur en cas d’incapacité à exercer une activité professionnelle. L’emprunteur est alors en incapacité à exercer à temps plein une activité lui apportant une ressource financière.

Il est plus facile de trouver cette option dans les contrats en délégation d’assurance emprunteur, les établissements bancaires la proposant rarement.
Pour déterminer votre taux d’invalidité, un médecin conseil devra vous examiner.

 

-Renfort Dos/Psy (souvent exigée par les banques):

Pour renforcer votre garantie ITT/IPT : › L’option souvent appelée Confort ou confort + : vous permet d’être garanti sans condition d’hospitalisation pour tout type d’affection disco-vertébrale et/ou para-vertébrale (hernie discale, lombalgie, lumbago, sciatique…). Vous êtes également couvert pour les affections psychiatriques et/ou psychiques (dépression, trouble anxieux, schizophrénie…), en cas d’hospitalisation continue de plus de 7 jours.

 

Comment est t'elle calculée?

 

Le calcul du prix de votre assurance prêt immobilier repose sur 4 critères de tarification principaux :
-Le risque médical que vous représentez en fonction de votre âge, de vos antécédents médicaux, de votre état de santé ou encore de votre hygiène de vie. C’est pourquoi toute souscription d’un contrat d’assurance de prêt s’accompagne d’un questionnaire de santé à remplir.
-Le risque professionnel en fonction du type de contrat et de l’emploi exercé.
-Votre mode de vie.
-Le capital garanti, c’est-à-dire le montant que vous empruntez.

Lorsque nous vous proposons des tarifs (propositions tarifaires) elles sont toujours hors questionnaire médical. Elles sont basées de base, sur votre âge, votre travail, le montant assuré et les quotités.

 

Quelle quotité?

 

La quotité choisie est importante. Bien entendu pour le tarif mais aussi et surtout pour votre protection et celle de votre famille ou associés.

En effet, elle doit être choisie avec soin. Bien que nous vous conseillons de prendre 100% d'assurance de prêt sur chaque personne, la seule obligation est que le prêt soit assuré à 100% en totalité.

Néanmoins, si dans le couple par exemple, vous êtes la personne qui gagnez le plus et afin de protéger votre conjoint en cas de décès, nous vous conseillerons de prendre une quotité plus importante afin qu'il ou elle fasse face au crédit après votre décès ou votre incapacité.

 

Comment choisir votre nouvelle assurance?

 

Pour bien choisir votre assurance de prêt immobilier, vous devez tenir compte des spécificités de votre profil et de vos besoins. Sachez que l'ensemble des contrats courtiers sont éligibles aux critères demandés par les banques.
> Les garanties, leur étendue et leurs exclusions ;
> Les modalités d’application du contrat (âge limite, sports, fumeur, non fumeur etc.) ;
>La quotité.
>Le coût de l’assurance prêt immobilier à l’année et chaque mois.

 

Convention AERAS (s'Assurer et Emprunter avec un risque aggravé de santé)

 

Lorsque vous souhaitez emprunter, qu’il s’agisse d’un crédit à la consommation, d’un crédit immobilier ou d’un crédit professionnel, l’ (les) établissement(s) de crédit ou la société de financement au(x)quel(s) vous vous adressez analyse(nt) d’abord votre solvabilité, c’est-à-dire votre capacité à rembourser l’emprunt.
Dans la plupart des cas, il vous est nécessaire de souscrire une assurance emprunteur pour garantir votre prêt immobilier ou professionnel. C’est une sécurité pour le prêteur, mais aussi pour l’emprunteur et sa famille : en cas de décès ou d’invalidité de l’emprunteur, c’est l’assurance de prêt qui rembourse l’établissement de crédit.
La Convention AERAS permet à toute personne qui souscrit une assurance emprunteur de profiter de la généralisation des bonnes pratiques de collecte d’information.
Elle vous concerne plus particulièrement si votre état de santé ne vous permet pas d’obtenir une couverture d’assurance aux conditions standard du contrat (c’est-à-dire sans majoration de tarif ou exclusion de garanties).
L’objectif de la Convention est de faciliter l’accès à l’assurance et à l’emprunt des personnes ayant ou ayant eu un problème de santé.
La Convention AERAS concerne, sous certaines conditions, les prêts à caractère personnel (prêts immobiliers et certains crédits à la consommation) et professionnel (prêts pour l’achat de locaux et de matériels).

(Source Aeras info.fr)

 

Délégation d'assurance prêt

 

La banque est en première position pour placer son assurance de prêt.
Le contrat groupe garantit en effet une rapidité de mise en place, car il fait partie des services proposés par la banque. Basé sur le principe de mutualisation, le contrat bancaire est très rarement personnalisé et de ce fait souvent plus cher qu'un contrat alternatif qui segmente les profils. La délégation d'assurance est facilitée depuis la loi Lagarde de septembre 2010. Pourtant, mal ficelée, elle n'a pas permis d'ouvrir la concurrence, ni aux emprunteurs d'exercer pleinement leur libre choix.
Aujourd'hui 85% des assurances de prêt sont souscrites auprès des banques, une situation qui devrait prochainement s'améliorer grâce aux dernières dispositions de la loi Hamon qui autorise la substitution de l'assurance emprunteur une fois le prêt souscrit. (source: magniolia.fr)

 

Remplissez notre formulaire d'assurance de prêt ou téléphonez nous: pour obtenir des propositions tarifaires dans la journée!

courtier assurance pret immobilier logo
50%
60%
70%
80%
90%
100%
Oui
Non
50%
60%
70%
80%
90%
100%
Oui
Non
Banque Populaire
BRED
Caisse d'Epargne
Société Générale
BNP Paribas
Credit Agricole
La Banque Postale
HSBC
Banque Palatine
ING
Credit mutuel/ CIC
Autre